Vous êtes ici

La centrale nucléaire de Belleville sous "surveillance renforcée"

S'abonner à Syndiquer

L'ASN (autorité de surveillance nucléaire) a mis la centrale nuclaire de Belleville sur Loire (1h et 67 km* de CHARBUY par la route), en surveillance renforcée (procédure très rare), suite à des défaillances significatives répétées, couplées à des "carences" de la part de l'exploitant (EDF).
L'ASN a relevé en 2016 « plusieurs défaillances de l’exploitant dans l’identification et l’analyse des conséquences des anomalies affectant certains équipements importants pour la sûreté ». A cela s’ajoutent « une dégradation dans la qualité des réponses qui lui sont fournies, ainsi qu’une réactivité insuffisante de l’exploitant ».

La centrale a été mise en service en 1989 et arrive donc à 28 ans de vie (pour 30 ans prévu initialement). Cette surveillance renforcée arrive pourtant alors que le "grand carénage" de la centrale est commencé depuis 2016 et se poursuivra jusqu'en 2019, dans le but de prolonger la vie des centrales au delà des 30 ans d'amortissement prévu (40..50...60 ans ..plus ? le rêve :p).

...Pendant ce temps la, des dérogations sont acceptées pour d'autres ouvrages....

Alors, sans vouloir retourner à l'âge de pierre, peut être devrait on s'interroger pour notre sureté à d'autres méthodes de production d'énergie.
Et oui, des alternatives existent et elle créent des emplois locaux (ça commence par l’isolation des maisons). Il faut juste avoir le courage politique d'encourager la vrai transition énergétique et la sortie progressive de que l'on ne veut plus (pétrole, nucléaire etc..).

* Pour mémoire, Fukushima a eu un effet marqué à très marqué jusqu'à environ 60km de distance, dans le sens du vent voir ici

Damien.